NUMiDIA نوميديا
NUMiDIA نوميديا

منتدى ثقافي فكري حواري

.... لقد تمّ حذف مادّة مهمّة من ساحة : أضف كلمة أمازيغية فهل يوجد من بين اعضاء المنتدى من يحتفظ بها
--------- Tfaska n'wen d'tameggast عيد سعيد
أهلا === azul كيف حالك ?=== ?manzakin ماذا تفعل ? === ? matta hetteggd أين تذهب ? === ? mani tild أين أنت ? === ? mani hellid ما بك ؟ === ?matta chyughn عفوا === asorf الى اللقاء === ar timlilit من فضلك === igh as tufit سنة سعيدة === asggas ighodan شكرا === tanmmirt صباح الخير === tifawin ليلة سعيدة === timnsiwin إلى اللقاء === ar tufat تشرفنا بمعرفتك === s waddur tusna nk جيد === iyfoulki مرحبا بكم === ansof iswn إلى وقت آخر === ar tiklit yadn

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم, أنت لم تقم بتسجيل الدخول بعد! يشرفنا أن تقوم بالدخول أو التسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى

Biographie de Muhand a3rav BESS3OUD

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

1 Biographie de Muhand a3rav BESS3OUD في الأحد أغسطس 04, 2013 1:52 pm

kahéna

avatar
أقلدون A Gildun
Mohand-Aârav Bessaoud

Il est né le 24 décembre 1924 à Taguemount El Djedid dans la commune des Ouadhias (Iwadhiyens), en Kabylie. Imprégné de l'idéologie nationaliste et indépendante de l'Étoile nord-africaine (ENA), fondée en 1926 à Paris par un groupe de militants et syndicalistes en majorité kabyles (Amar Imache, Si Djilani, Aït Toudert, Bounoune, etc.), Mohand-Aârav Bessaoud délaisse son métier d'instituteur et rejoint les rangs du PPA-MTLD puis, dès le déclenchement de la guerre d'Algérie en 1954, ceux de l'ALN.

En janvier 1955, Krim Belkacem le nomme responsable des liaisons pour la Kabylie et il accède rapidement au grade d'officier. Il activera en Wilaya III (Kabylie) puis dans l'Algérois, à la tête de plus d'une centaine d'homme, avant de partir au Maroc.

À l'indépendance, opposant au nouveau régime militaire, il participe aux maquis dis « du FFS » de 1963 à 1965. Il s'exile ensuite en France et crée en 1966, avec un groupe de militants berbéristes et d'intellectuels, dont le professeur Mohamed Arkoun et Taos Amrouche, l'Académie berbère, afin de promouvoir la langue et la cause identitaire berbère.

En 1978, les autorités françaises, pressées par le président algérien Houari Boumédiène, contraignirent Mohand-Aârav Bessaoud à quitter le territoire français, et interdirent l'Académie berbère. Il s'installa en Angleterre jusqu'à son retour en Kabylie en 1997, après plusieurs tentatives pour se faire délivrer un passeport. Refusé dans un premier temps, le statut d'ancien combattant lui fut finalement concédé, suite à la constitution d'un comité de soutien, le Comité Mohand-Aârav Bessaoud (CMAB).

Atteint de la maladie de Parkinson, Mohand-Aârav Bessaoud fit des séjours répétés et prolongés à l'hôpital. C'est à l´Île de Wight, au sud de l´Angleterre, qu'il rejoignit dans le courant de l'été 2001, durant les émeutes de Kabylie de 2001-2002, pour des soins, qu'il décéda, en début d'après-midi du 1er janvier 2002. Il est enterré, à Akaoudj (commune d'Aissa Mimoun, Tizi-Ouzou), le 11 janvier, à la veille de Yennayer. À son enterrement, des milliers de personnes de tous âges, sont venues lui rendre hommage
.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى