NUMiDIA نوميديا
NUMiDIA نوميديا

منتدى ثقافي فكري حواري

.... لقد تمّ حذف مادّة مهمّة من ساحة : أضف كلمة أمازيغية فهل يوجد من بين اعضاء المنتدى من يحتفظ بها
--------- Tfaska n'wen d'tameggast عيد سعيد
أهلا === azul كيف حالك ?=== ?manzakin ماذا تفعل ? === ? matta hetteggd أين تذهب ? === ? mani tild أين أنت ? === ? mani hellid ما بك ؟ === ?matta chyughn عفوا === asorf الى اللقاء === ar timlilit من فضلك === igh as tufit سنة سعيدة === asggas ighodan شكرا === tanmmirt صباح الخير === tifawin ليلة سعيدة === timnsiwin إلى اللقاء === ar tufat تشرفنا بمعرفتك === s waddur tusna nk جيد === iyfoulki مرحبا بكم === ansof iswn إلى وقت آخر === ar tiklit yadn

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم, أنت لم تقم بتسجيل الدخول بعد! يشرفنا أن تقوم بالدخول أو التسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى

la kabylie pleure son maestro

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

1 la kabylie pleure son maestro في الخميس يناير 26, 2012 10:13 pm

asirem

avatar
أقلدون A Gildun
La disparition de l’auteur compositeur et interprète Chérif Kheddam a plongé la Kabylie dans la consternation.

La mort de celui que tout le monde appelle affectueusement Da Chérif a affligé tous les coeurs. Artistes et anonymes ne parlent que de celui qui les a inspiré et surtout bercés plus de cinquante années grâce à ses œuvres inégalables. Depuis l’annonce de la mort de Chérif Kheddam lundi soir, la nouvelle est sur toutes les lèvres. L’information est vite relayée. Les sites et les différentes chaînes de radios diffusent en boucle la triste nouvelle. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de fans de n’ont pas hésité à troquer leur photo de profil par celle du défunt en signe d’hommage. Dans les forums de discussion, on ne parle que de Chérif Kheddam. L’ouvre et les soixante ans de carrière de l’artiste sont résumé en quelques lignes. Tout le monde s’accorde sur une seule certitude : Chérif Kheddam est un monument immortel. Son oeuvre restera à jamais gravé dans les mémoires. Que ce soit dans les cafés, les bus ou voitures particulières, seule la voix de Chérif Kheddam résonne. Les différemment chaînes de radios ont décidé de chambouler leurs programmes pour consacrer des émissions dédiées spécialement au défunt. De nombreux artistes et anonymes se relayaient au téléphone pour dire un mot sur celui qui a marqué d’une pierre blanche la musique kabyle. Ses chansons sont passées en boucles sur les ondes de la radio à longueurs de journée.
Le dernier concert de l’artiste organisé en 2005 à la Coupole du 5 juillet a été rediffusé avant-hier sur la Chaîne TV 4 au grand bonheur de ses fans alors que la BRTV a prévu depuis lundi soir des émissions témoignages chaque soir consacrée à l’artiste disparu.
http://www.youtube.com/watch?v=ZznGh-TJPrw&feature=related

2 رد: la kabylie pleure son maestro في الجمعة يناير 27, 2012 11:38 pm

Admin

avatar
Admin
ath yerhem rebbi
dda c'rif d'anazur d'acennay d'nettan ig ssersen lsas n'taghuct tamaight taqbaylit

rebb ad yafka esver i twacult'is

http://numidia.ahlamuntada.com

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى