NUMiDIA نوميديا
NUMiDIA نوميديا

منتدى ثقافي فكري حواري

.... لقد تمّ حذف مادّة مهمّة من ساحة : أضف كلمة أمازيغية فهل يوجد من بين اعضاء المنتدى من يحتفظ بها
--------- Tfaska n'wen d'tameggast عيد سعيد
أهلا === azul كيف حالك ?=== ?manzakin ماذا تفعل ? === ? matta hetteggd أين تذهب ? === ? mani tild أين أنت ? === ? mani hellid ما بك ؟ === ?matta chyughn عفوا === asorf الى اللقاء === ar timlilit من فضلك === igh as tufit سنة سعيدة === asggas ighodan شكرا === tanmmirt صباح الخير === tifawin ليلة سعيدة === timnsiwin إلى اللقاء === ar tufat تشرفنا بمعرفتك === s waddur tusna nk جيد === iyfoulki مرحبا بكم === ansof iswn إلى وقت آخر === ar tiklit yadn

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم, أنت لم تقم بتسجيل الدخول بعد! يشرفنا أن تقوم بالدخول أو التسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى

L' origine des Kutama

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

1 L' origine des Kutama في الثلاثاء يوليو 12, 2011 7:12 pm

Admin


Admin
L' origine des Kutama

La peuplade des Kutama est une des plus anciennes du nord du Maghreb, la mention la plus ancienne de leur nom remonte à l'époque byzantine (VIè s.) découverte sur un rocher du col de Fdoulès. On y mentionne un 'rex gentis Ucutuman', roi des Ucutamani. Au delà, plusieurs hypothèses ont été données, qui les reconnaissent être les Coedamusii (IIè s., Ptolémée), aussi appelés Cydamusii ou Cerdamusii. D'une part Cydamusii est à rapprocher du nom Cydamus d'une cité garamante dans le désert tripolitain qui se nomme actuellement Ghadamès. D'autre part dans la forme Cerdamusii, on a Cer ou Ger qui veut dire montagne et Damous qui est le nom d'une montagne de la chaîne des Babors : Djebel Damous (Ouled Asker). Une autre tribu antique de Maurétanie a un nom construit d'une manière similaire, les Nacmusii qui ont laissé leur nom au Djebel Nagmous. On constate que malgré le temps écoulé le 'S' de Nacmus n'a pas été perdu, pourquoi donc Coedamusii le perdrait-il plus tard ???

Une autre hypothèse leurs donne comme origine, ainsi que les Bavares (la tribu noyau de la confédération du même nom), les Baniurii qui fut une tribu de Maurétanie Tingitane localisée au voisinage des Macénites et des Bacuates c'est à dire des ancêtres des futurs Masmuda et Barghwata, confirmant ainsi le fait qu'elles étaient toutes issu du même fond, elles faisaient partie de la confédération des Branès. A l'époque vandale, les Maurii (Maurusii) avaient été complètement réduis par des guerres incessantes contre ceux-ci, les Maurétanies ont été ensuite repeuplées par des tribus gétules venues du sud, dont faisaient partie les Banioures.

Finalement la dernière hypothèse, les fait remonter à la tribu des Macetae ou Makidae qui était localisée au IVè-VIè siècles dans la partie occidentale du golfe de la grande Syrte, le fleuve Cinyps traversait leur territoire. Au VIè s. dans le sud du Fezzan, ils sont cités comme Mactuniani (à rapprocher avec Ucutamani) et qui aurait donné le clan touareg des Imakitan (Makita, Kitama) de l'Ayr (Niger). Pour justifier la distance qui sépare le sahel du Constantinois et la tripolitaine, on a pour exemple, au IVè s. les Maures Gensani (Quinquegentiani) et les Asturikes nomadisaient sur un espace allant de la partie nord de l'Algérie jusqu'à Barka en Libye (où se trouvait la pentapôle dont le nom a été rapproché avec celui des Quinquegentiani), de plus le territoire des Macetae (aussi Macae, Hérodote Vè s. av. J.-C.) faisait partie du domaine d'influence Carthaginois avec qui ils étaient alliés. Leur migration vers le nord de l'actuelle Algérie a dut avoir lieu à l'époque des Carthaginois, ce qui expliquerait la légende qui attribut leur venue en compagnie d'un roi Himyarite (Phéniciens) pour constituer la marche occidentale de l'Ifrikiya.

Du IIIè au VIè s. c'est à dire la période romaine les Ikutamen faisaient partie de la confédération des Bavares (Babors). Plus tard sans doute à partir de l'époque des Vandales, byzantine puis début de la présence arabe, ils faisaient partie de même les Masmouda et les Sanhadja de la confédération des Branès. Après quoi émerge les Kutama sous ce nom qui constituèrent à leur tour une confédération de tribus couvrant une région allant de Bejaia à Bône sur la côte, et même plus à l'est, et jusqu'à l'Aurès au sud.

La confédération des Kutama comprenait les tribus suivantes :

I) Les Sedwikich, qui était une très ancienne tribu, nommée aussi Sedut-kes, avec pour nom antique Taduces (Duces) localisée au IIè s au midi des Coedamusii. Au moyen-âge, elle occupait le Tell et les p^lateaux de la province de Constantine.

Aujourd'hui, nous retrouvons parmi leurs descendants :

En Algérie:

Ath Yusef : O. Mhamed (Jijel), Ait Sidi Vrahim (Mansourah), Azizen (A. Abbes, Djaafra, Teffreg, Tazmalt), Ahemed ou Youcef (Ikhlidjen) et Issedouken (Seddouk, A. Wartiren, Aguemoun).

B. Siline (El-Milia)

Darsoun (Constantine)

B. Guecha

Le Maï (El Main, A. Sidi Idir)

B. Merouane (Mila)

B. Aïad (Akbou)

O. Abdenour (El-Eulma)

Telaghma

Ces deux dernières sont dites Chaouia, probablements une partie des fractions sont Kutama, les autre Zenata/Hawara.

II) Les Adjissa, étaient dis descendants de Adjis fils de Branès, et s'étendaient de la Qalâa B. Hammad jusqu'à l'est de Collo. Au moment de la colonisation, on les trouvait près de Qalâa Aït Abbas.

III) Les Zwagha, considérés comme frères des Zwawa, et prétendus descendre des Darisa. Au Xvè s., ils seraient venus du désert tunisien pour se fixer près de Constantine, il en sera issu le caïdat des Zouagha. On les trouve maintenant dans la wilaya Mila.

IV) Les Uchtata, dont le territoire se situait entre le Guergour, le Ferdjioua et le nord de Constantine, voire même plus à l'Est. Ils ont toujours été voisins des Adjissa, avec qui ont les retrouvent à la frontière entre le Constantinois et la Tunisie. Leurs descebdants formeraient une partie de la population de la Khroumirie.

V) Les Zwawa, quant à eux se situaient dans un espace allant de l'Est de la Mitidja jusqu'au Djebel Zzan, à l'Ouest de Bejaia.

Leurs descendants :

At Menguellat : At Bou Youcef

At Bethroun : At Yenni

Igouchdalen : At Bou Gherdane, At Koufi

At Idjer, At Aïssi, At Sedka, At Ghoubri, At Itturagh, At Bou Chaïb, Illulen, Awzellaguen, At Mansour, At Aemer, At Meddour.

VI) Les Zaldawi (Zaldwi, Zandwi), sont dis avoir eu un territoire allant de l'Est de Bougie, de la Soummam jusqu'aux environs de Collo. Ils ont du, après le départ du calife fatimide avec ses troupes qu'il avait levé parmi les Ketama entre autres Berbères (Sanhadja, Masmuda, ...), constitué une confédération avec les tribus Ketama restés sur leur terre d'origine. Plus tard, en particulier sous le règne des Hafsides les Sedwikech seront à la tête du pays des Ketama jusqu'à l'arrivée de Baba Aroudj avec qui ils se batteront contre les Espagnols pour libérer Bougie.

http://numidia.ahlamuntada.com

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى