NUMiDIA نوميديا
NUMiDIA نوميديا

منتدى ثقافي فكري حواري

.... لقد تمّ حذف مادّة مهمّة من ساحة : أضف كلمة أمازيغية فهل يوجد من بين اعضاء المنتدى من يحتفظ بها
--------- Tfaska n'wen d'tameggast عيد سعيد
أهلا === azul كيف حالك ?=== ?manzakin ماذا تفعل ? === ? matta hetteggd أين تذهب ? === ? mani tild أين أنت ? === ? mani hellid ما بك ؟ === ?matta chyughn عفوا === asorf الى اللقاء === ar timlilit من فضلك === igh as tufit سنة سعيدة === asggas ighodan شكرا === tanmmirt صباح الخير === tifawin ليلة سعيدة === timnsiwin إلى اللقاء === ar tufat تشرفنا بمعرفتك === s waddur tusna nk جيد === iyfoulki مرحبا بكم === ansof iswn إلى وقت آخر === ar tiklit yadn

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم, أنت لم تقم بتسجيل الدخول بعد! يشرفنا أن تقوم بالدخول أو التسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى

La période libyque et numide est l'époque fondatrice

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

1 La période libyque et numide est l'époque fondatrice في الجمعة مارس 25, 2011 1:39 pm

Admin

avatar
Admin
La période libyque et numide est l'époque fondatrice


La période libyque et numide est l'époque fondatrice de l'histoire nord-africaine. Elle est pourtant mal connue en raison de l'anathème des états d'Afrique du Nord sur tout ce qui a trait à cette terre. Mis à part de rares travaux, essentiellement oeuvres d'auteurs européens, quelques thèses non encouragées, il n'y a en Af-Nord aujourd’hui que les travaux du tunisien Mansour Ghaki. Il y a une raison fondamentale à cette situation. Elle tient aux choix des langues enseignées dans le système éducatif algérien. Les sources écrites concernant la période fondatrice de l'histoire nord africaine sont produites en grec et en latin. Or ces deux langues n'ont pas droit de cité dans les établissement scolaires algériens. L’état algérien entretient directement, par sa passivité, l’ignorance de l’histoire du pays. Un étudiant qui veut s'orienter vers l'étude de notre histoire se retrouve face à un double défi. En plus du manque de considération pour cette période, donc de l'incertitude par rapport à son avenir professionnel, il y a le problème de son ignorance des langues grecques et latines, indispensables pour consulter les sources écrites et l'épigraphiques. En lieu et place, c'est l'arabe qui est enseigné à la fois comme langue morte et comme langue tout court. Or cette langue de prosélytisme n'a aucun rapport avec l'histoire antique que ce soit de Afrique du Nord ou même de son territoire d'origine qui ne nous concerne pas en tant qu’Algériens. L’état s’intéresse par contre à la formation de bigots ignorants dans le meilleurs des cas, et des terroristes intégristes de demain, ses alliés de toujours.

http://numidia.ahlamuntada.com

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى